À l’approche de la saison estivale, plusieurs d’entre nous pensent à changer de tête. Des dizaines d’options s’offrent alors à nous; une nouvelle coupe dégradée, un bob ou même une frange pour un look bohème. Le printemps apporte toujours avec lui cette envie de renouveau.  Les spontanées aux crinières faciles à gérer trouveront le ‘move’ moins stressant mais pour les plus hésitantes (comme moi) c’est un peu plus difficile. Que diriez-vous si je vous apprenais que vous pouvez vous transformer en ‘bombshell’ sans même vous approcher d’une paire de ciseaux ?

Je viens de tester le texturisant de finition de Joico. J’ai même fait un mini tuto rapide que vous pourrez retrouver sur ma page instagram (@Buupsay). J’ai décidé de vous parler de ce produit non seulement parce qu’il est nouveau mais aussi parce que la technologie de ce ‘spray’ est très différente de ce que j’ai essayé auparavant. Et c’est justement parce que ce n’est pas un vaporisateur que j’ai eu un plaisir fou à travailler le produit.

Comme je l’ai mentionné plus tôt, c’est un texturisant.  Il n’endurcit pas les cheveux en les laissant lourds après l’utilisation. Le texturisant crée une belle séparation satinée sans laisser de sel sur les mèches. Ce qui veut aussi dire que le produit ne contient pas de sels asséchants et nocifs pour les cheveux.  Le résultat final est sublime ! Les boucles ‘beachwaves’ sont rebondissantes, lustrées, d’allure saine et remplie de volume. Beach shake de Joico contient de l’huile de noix de coco, de l’huile de tournesol et de la cire d’abeille pour hydrater et nourrir les cheveux.

J’entends déjà plusieurs d’entre vous dire que ça pourrait donner une allure grasse à votre coiffure mais je vous assure du contraire. Selon moi, c’est plutôt une huile sèche qui n’encombre pas les cheveux. La seule chose que j’ai remarquée fut que ma mise en plis de boucles n’a duré que deux jours avec ce texturisant alors qu’à l’habitude, mes boucles tiennent le coup 3 jours sans mettre le produit.  Mais encore là, je crois fortement que cela dépend de chaque type de cheveux. Comme référence, j’ai un type de cheveux bouclé naturellement et donc très sec surtout sur les pointes.

Utilisation : Sur des cheveux complètement secs, après avoir fini de boucler les cheveux à l’aide d’un fer à friser, brasser la bouteille et vaporiser généreusement sur les pointes et les boucles en les éparpillant et en les séparant. Pour ce qui est de la racine, je préfère vaporiser sur la paume de mes mains et l’appliquer moi-même sur les racines pour ne pas trop en mettre et ainsi styliser à mon goût. Le résultat est sublime à chaque fois.

Une vraie belle trouvaille ce texturisant beachshake de Joico ! À essayer au moins une fois avant de considérer une nouvelle coupe!

***

As the summer season approaches, many of us are thinking about changing our hair look. Dozens of options are available to us: a beautiful layered cut, a bob or even a fringe for a bohemian look. Spring always brings with it this desire for renewal. Spontaneous people with easy to manage hair will find the move less stressful, but for those that are hesitant (like me) it’s a little more difficult. What would you say if I told you that you can turn into a bombshell without even getting near a pair of scissors?

I recently tested Joico’s finishing texturizer. I even made a quick tutorial that you can find on my Instagram page (@Buupsay). I decided to tell you about this product not only because it is new but also because the technology of this ‘spray’ is very different from what I have tried before. I really enjoyed working with this product since it’s not quite a spray.  As I mentioned earlier, it’s a texturizer. This means that it’s not like a regular spray.  It does not harden the hair leaving it heavy after use. The texturizer creates a beautiful satin separation without leaving salt on the hair. This also means that the product does not contain drying and harmful salts for the hair. The end result is astonishing! My beachwave curls are bouncy, lustrous, healthy looking and full of volume. Joico’s beach shake contains coconut oil, sunflower oil and beeswax to moisturize and nourish the hair.

I already hear many of you thinking that it could give a greasy look to your hairstyle but I assure you it won’t! In my opinion, it is rather a dry oil that does not obstruct the hair. The only thing that I noticed was that my curls lasted only two days with this texturizer whereas usually, my curls hold 3 days without any product in them. But again, I strongly believe that it depends on the hair type. As a reference, I have a naturally curly hair type and therefore very dry, especially the tips.

Use: On completely dry hair, after curling the hair with a curling iron, shake the bottle and spray generously on the curls and tips while separating each curl after it sets. As for the root, I prefer to spray on the palm of my hands first and apply it myself to avoid spraying a lot and likewise I get the freedom of styling the hair the way I like it. The result is beautiful every time. A real nice find this texturing Joico beachshake is! Try it at least once before considering a new cut!

**Les produits sont une gracieuseté de Joico. Comme à l’habitude, toutes les opinions sont les miennes sans aucune influence. Ce billet n’est pas commandité.

**All products were graciously provided by Joico. As usual, all opinions are mine and are not at all influenced by anything. This post is not sponsored.